La genèse de l'Atelier 17.91

L’idée est venue du constat que l’isolement et la précarité sont des situations qui peuvent toucher tout le monde, à toutes étapes de la vie. Etre issue d’une “bonne” classe sociale ne garantit pas que l’on sera accompagné par un cercle d’amis ou familial toute la vie. Des situations peuvent avoir lieu peu importe son âge, son origine, son emploi, sa situation professionnelle et financière. 

NOTRE MISSION

LUTTER CONTRE L'ISOLEMENT

En respectant les valeurs de respect et de bienveillance à travers nos actions, nous développons le bien être des bénéficiaires en améliorant l’estime de soi et l’ouverture d’esprit

LUTTER CONTRE LA PRÉCARITÉ

Nos ateliers créent des liens sociaux entre les participants et favorisent la mixité sociale et intergénérationnelleGrâce à ceux-ci, les participants développent leur capacité d’adaptation, de communication, et un grand nombre d’autres savoirs !

2 questions aux 2 co-fondatrices

Gaëlle Courson-Proville et Mégane Albrecht-Delgado

Pourquoi avoir créé l'Atelier 17.91 ?

La crise sanitaire nous a fait prendre conscience de la nécessité de « retourner sur le terrain », d’être au contact des personnes et créer du lien avec et entre elles. Après une expérience significative dans l’associatif, nous avions envie de créer quelque chose à notre image, respectant des valeurs qui nous sont chères, et qui répondent à des problématiques sociales et sociétales actuelles. C’est tout naturellement que l’Atelier 17.91 a vu le jour !

Pourquoi la précarité et l'isolement ?

Il s’agit de notions fortes, qui nous touchent et que nous avons rencontré à des moments respectifs de nos vies. La précarité et l’isolement sont avant tout des thématiques réelles, qui touchent bien plus de personnes qu’on le croit et surtout qui peuvent avoir des répercussions importantes dans la vie des personnes Ces situations ne sont pas simplement destinées à une seule catégorie de personne puisqu’elles peuvent concerner tout le monde, et qui par ricochet peuvent s’abattre de manière non contrôlée dans la vie des proches. Notre volonté avec l’Atelier 17.91, et de montrer qu’il existe des dispositifs et des personnes qui peuvent nous aider à avancer, et que chacun dispose entre ses mains de petites billes pour améliorer la société de demain.

Ils sont adeptes de nos ateliers !

Justine, 21 ans
C’est une belle initiative, on ne sait pas à quoi s'attendre avant l'atelier, et une fois lancé, on y découvre pleins d'astuces utiles au quotidien. C’est super pour nous, la planète et le porte-monnaie !
Yanis, 44 ans
Je n'étais pas sorti de chez moi depuis la crise de la Covid-19, et participer aux ateliers m'a permis de rencontrer de nouvelles personnes et de me redonner goût à la vie.
Albert, 83 ans
Les ateliers font du bien au moral, on ne pense pas à nos soucis grâce à la convivialité, et cela nous permet également de rencontrer de nouvelles personnes.
Yesmine, 31 ans
Avec ma nouvelle vie de maman, je n'ai plus beaucoup de temps pour moi. Participer aux ateliers décoration, me permet de rencontrer d'autres mamans dans la même situation que moi, mais aussi de créer des objets uniques !
Previous
Next

Nos engagements vous plaisent ?